Ai-je besoin d'une thérapie familiale?


10 Sep
10Sep

La thérapie familiale est devenue une solution très efficace contre de nombreux problèmes familiaux de nos jours. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur les causes d’une thérapie familiale.


Qu’est-ce qu’une thérapie familiale ?


La thérapie familiale a pour objectif de mettre à contribution les ressources familiales afin d’aider à endiguer les troubles d’ordres psychologiques et les difficultés relationnelles. Cette thérapie ne consiste en rien à mettre en cause un membre de la famille. Au contraire, elle met en jeu la participation de tous les membres de la famille. Quelques fois, elle peut inclure la participation d’autres membres éloignés de la famille si cela s’avère nécessaire. De plus, elle permet d’éviter plusieurs effets néfastes pour la santé. Effets susceptibles d’entrainer des prises en charges individuelles. Par ailleurs, la thérapie familiale est une solution très efficace pour aider un membre de la famille à s’extérioriser, à dépasser son repli sur lui-même. Cette thérapie permet principalement de ne pas pointer du doigt un membre spécifique d’une famille comme étant celui ayant besoin de ce genre de thérapie. Par conséquent, ce dernier prend sur lui toutes les difficultés d’ordre familiales et empêche ainsi les autres membres de la famille à se remettre en question. Dans une situation pareille, si le thérapeute prend uniquement en charge cette personne, il risque de faire empirer le phénomène plutôt que de le résoudre.



Causes possibles du besoin de faire une thérapie familiale


1. Ai-je besoin d'une thérapie familiale lorsque dans ma famille l’enfant est roi ?


C’est la cause la plus récurrente. Cet enfant est caractérisé par la désobéissance, une tendance à se laisser aller très facilement aux caprices : c’est l’enfant qui fait la loi à la maison. Il n’est pas rare de voir que cette personne ne soit pas toujours un enfant mais plutôt un adolescent. Ce dernier n’en a jamais assez, il en veut toujours plus. On observe le plus souvent chez lui un manque total d’intérêt pour la vie domestique et familiale. Ai-je besoin d'une thérapie familiale ? C’est là une question qu’il convient de se poser lorsqu’on est parent d'un enfant présentant les mêmes symptômes. Et bien oui, il vous faut une thérapie de famille afin de remettre de l’ordre dans votre famille.


  • But de la thérapie : dans ce cas spécifique, il s’agira pour le thérapeute d’aider l’enfant à aller au-delà de ses symptômes. Le premier entretien avec la famille est primordial. Puis ensuite arrive l’entretien du thérapeute avec son “patient désigné”, c’est-à-dire l’enfant, l’adolescent. L’un des enjeux de cet entretien sera de déceler chez le patient désigné des non-dits et des problèmes de communication dans la famille. Ensuite, il invite le patient désigné à exprimer son point de vue sur la vie familiale afin qu’il ne soit plus perçu comme une source de problème mais plutôt comme une ressource. Parents et enfants s’expriment à tour de rôle. C’est ainsi que se déroulera chaque séance avec le thérapeute jusqu’à ce que celui-ci décide que la famille est guérie.

2. Ai-je besoin d'une thérapie familiale lorsque ma famille manque d’autonomie ?


Une famille en manque d’autonomie est une famille qui vit détachée du monde extérieur. Si par le plus grand des hasards l’enfant issue de cette famille s’éloigne du nid, celui-ci pense sans arrêt qu’il a trahit sa famille. Par conséquent, cet enfant reste cloitré dans le nid. Pire encore, il trouve refuge dans le monde virtuel. Au fur et à mesure que cet enfant grandit, il risque d’être sujet à des addictions multiples. Il développera des phobies ainsi que certaines difficultés à s’auto projeter dans le futur proche.


  • But de la thérapie : ici, l’objectif principal est d’aider à grandir, à mûrir psychologiquement et à se détacher de la famille. Il faut aider l’enfant à se construire une vie sociale épanouie avec l’aide des parents. Généralement, la famille consulte lorsque l’enfant est déjà atteint du trouble causé par le manque d’autonomie de la famille. Les symptômes sont entre autres : le repli sur soi même, l’enfant a toujours tendance à se réfugier dans son propre monde (dans sa chambre). Les seules fois où il se détache c’est principalement pour se retrouver dans son monde à lui. A ce stade, le thérapeute est très vite amené à prendre en charge cet enfant ainsi que sa famille. C’est de là qu’est née l’idée de procéder à des consultations pour lutter contre les addictions. En somme, la thérapie va permettre à chaque membre d’une telle famille l’importance du dynamisme familiale.



3. Ai-je besoin d’une thérapie familiale lorsque ma famille est interculturelle ?

 


La famille est dite interculturelle lorsque le couple est composé de deux d’individus provenant de cultures très différentes. Au début tout semble bien aller jusqu’au moment où ce couple réalise la trop grande divergence de culture. Plus tard, l’enfant se sent piégé entre les deux cultures parentales. Le besoin d’une thérapie se sent également lorsqu’un des deux parents présente des difficultés en lien avec sa culture. Ces difficultés sont entre autres : le sentiment de déracinement, la peur d’être victime d'envoûtement


  • But de la thérapie : Ici le but de la thérapie est d’arriver à faire comprendre aux parents les bienfaits d’offrir à son enfant une double culture au lieu d’une seule ou aucune. Par conséquent, la thérapie se transforme en un lieu où chaque membre de la famille s’exprime plus au sujet de sa culture. Le thérapeute cherche à réunifier le couple en trouvant une solution appropriée aux malentendus culturels existants dans la famille. Ces solutions s’appuient sur le recours à certaines ressources provenant de la famille en question. Ainsi, une telle famille est sur la bonne voie de retrouver sa paix intérieure malgré sa divergence culturelle.
Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.